Comment les athlètes peuvent renforcer leur immunité dans le sport.

De nombreux athlètes ont connu une situation où la maladie les empêche de s’entraîner ou, pire encore, de concourir.

Dans cet article, nous allons voir comment la nutrition et les suppléments peuvent être utilisés pour renforcer l’immunité des athlètes, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

Habituellement, lorsque nous parlons de renforcer le système immunitaire, nous faisons référence aux moyens de prévenir les maladies les plus courantes chez les athlètes, à savoir les rhumes et les infections des voies respiratoires supérieures.

Si vous menez un mode de vie actif comprenant une activité physique et des exercices d’intensité modérée, cela contribue à maintenir la fonction immunitaire.

Cependant, une activité physique intense et prolongée peut s’accompagner d’une diminution de la fonction immunitaire et d’un risque accru d’infections des voies respiratoires supérieures.

Chez les athlètes professionnels, une « fenêtre ouverte » pour l’entrée des virus et des bactéries se forme pendant le pic d’activité physique, c’est-à-dire que nous parlons du début du SIS immédiatement dans le mésocycle avant la compétition, surtout chez les athlètes de haut niveau.

Une période d’effort compétitif intense de 2 à 3 semaines suffit déjà pour qu’environ 7 % des athlètes présentent au moins un épisode d’une maladie quelconque, dont 50 % sont respiratoires.

Quels aliments peuvent donc aider les athlètes à renforcer leur immunité et à se protéger contre les maladies infectieuses ?

Probiotiques

La flore intestinale a un impact majeur sur le système immunitaire de l’organisme. C’est pourquoi, pendant les périodes d’entraînement intensif et la saison de la grippe, les athlètes doivent accorder une attention particulière au maintien de leur microflore. Et les probiotiques peuvent y contribuer.

En 2018, le consensus Immuno-nutrition et exercice a été publié, décrivant toutes les façons scientifiquement prouvées de soutenir l’immunité chez les athlètes, y compris l’utilisation de probiotiques. Une dose de 1 010 bactéries vivantes proposée par les scientifiques dans les probiotiques réduit non seulement l’incidence des infections des voies respiratoires supérieures, mais aussi leur durée.

Les scientifiques ont montré que l’administration quotidienne d’un probiotique à plusieurs ingrédients à des athlètes d’endurance qualifiés pendant 12 semaines réduisait de manière significative l’incidence des infections des voies respiratoires supérieures par un facteur de 2,2 par rapport au groupe placebo.

Aliments améliorant la microflore intestinale : choucroute, kéfir/yaourt avec bifidobactéries (200 ml par jour recommandés), fromages (mozzarella, parmesan, cheddar), cornichons et fibres.

Vitamines

Nous savons tous que les vitamines sont essentielles pour prévenir les déficiences immunitaires chez les athlètes.

De toutes les vitamines, les vitamines C, A, E, B1, B2, D ont la plus grande influence sur le système immunitaire humain.

Afin de maintenir et de renforcer l’immunité, il est important d’éviter toute carence en ces vitamines, car leur consommation excessive n’a aucun effet positif.

Minéraux

Le zinc (Zn), le magnésium (Mg) et le fer (Fe) sont des minéraux importants pour la fonction immunitaire. Ils soutiennent la fonction de barrière de la peau et des muqueuses, et participent aux réactions d’immunité cellulaire et à la production d’anticorps. Les athlètes étant souvent carencés en ces éléments, il est important de s’assurer que leur alimentation en contient suffisamment pour prévenir le déclin immunitaire.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *